Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Affichage d’emplois
Non classifié(e)
Séances de consultation juridique
Youth Justice Camp

Assurance-emploi

Si vous avez perdu votre emploi, vous êtes peut-être admissible à l’assurance-emploi (AE). Les prestations d’assurance-emploi sont des sommes versées aux personnes qui ont perdu leur emploi afin de les aider à payer leurs frais de subsistance pendant qu’elles cherchent un nouvel emploi.

Ai-je droit à l’assurance-emploi?

Pour avoir droit à l’assurance-emploi, vous devez avoir été un employé qui recevait un salaire en échange d’un travail accompli pour votre ou vos employeurs dans le cadre d’une relation employeur-employé officielle. Le ou les employeurs doivent aussi avoir déduit des cotisations d’AE de votre salaire.

Il faut travailler durant un certain nombre d’heures pour avoir droit aux prestations d’AE. Si vous avez travaillé durant 700 heures ou plus pendant votre période de référence, vous aurez habituellement droit aux prestations d’AE. Si vous avez travaillé durant 420 à 700 heures pendant votre période de référence, vous pourriez avoir droit à l’AE. Si vous avez travaillé durant moins de 420 heures pendant votre période de référence, vous n’aurez pas droit à l’AE.

La période de référence sera la plus courte des périodes suivantes :

  • la période de cinquante-deux (52) semaines précédant immédiatement la date de début de votre demande d’AE; ou
  • la période commençant au début de votre ancienne période de prestations, si vous avez déjà fait une demande de prestations qui a été acceptée au cours des 52 dernières semaines, et se terminant au début de votre nouvelle période de prestations.

Vous pourriez ne pas avoir droit à l’assurance-emploi si vous avez quitté votre emploi volontairement, si vous avez été congédié pour inconduite ou si vous êtes sans emploi parce que vous participez à une grève ou à un lock-out. Cependant, si vous avez quitté votre emploi volontairement parce que vous étiez victime de harcèlement ou de discrimination, vous deviez travailler dans des conditions dangereuses ou vous deviez vous occuper de votre enfant, parce que votre employeur vous a poussé à quitter le poste ou pour toute raison semblable, il est possible que vous ayez quand même droit aux prestations d’AE.